Un long chemin pour réussir PMPーProject Management Professional

English, Español, Français, 日本語

La vie est pleine de projets! Chaque projet a des choses spécifiques telles que durée, objectifs, activités, calendrier, coûts, risques, partenaires, etc. Quand je suis devenu chef de projet (PM, Project Manager), je n’avais pas beaucoup d’idée et je voulais juste le mettre en œuvre. Mais en cours de route, j’ai appris l’importance de la planification, de la budgétisation, de la communication, du suivi, etc.

Il est assez difficile de mesurer la compétence en tant que PM, mais il existe en fait des guides générales et des certificats pour montrer que vous les connaissez. Project Management Professional (PMP) est l’un des rares certificats PM internationalement reconnus.

Après 5 mois d’étude et 1 échec, j’ai finalement réussi le PMP. Ce fut un processus un peu difficile et c’est une grosse affaire car beaucoup de gens investissent tellement d’argent pour l’obtenir. Ce message est destiné à toute personne intéressée par les PM et/ou qui souhaite avoir un certificat PM.

Qu’est-ce que PMP

En résume, il s’agit d’un certificat pour PM et délivré par une organisation basée aux États-Unis appelée Project Management Institute (PMI). Une autre organisation de certification importante est basée au Royaume-Uni “Prince2“. Comme tout autre certificat, il montre quelque chose de tangible, comme vous pouvez le dire “voici mon certificat” plutôt que de se déclarer de manière subjective “je connais la gestion de projet, croyez-moi!”

Si vous remplissez les conditions préalables (mentionnées ci-dessous) et réussissez un examen des 200 questions à choix multiples (4 heures !!), vous obtiendrez le certificat. Pour maintenir votre PMP, vous devez gagner certains crédits en apprenant davantage ou en rejoignant la conférence. Sinon, vous perdrez un certificat dans les 3 ans.

Pourquoi PMP

Tout le monde a des raisons différentes de choisir le PMP, que ce soit obligatoire du travail, progression de carrière, apprentissage, augmentation de salaire, réseau. Si vous êtes motivé par une incitation financière, PMI utilise toujours cette phrase attrayant: ceux avec une certification PMP gagnent un salaire plus élevé (20% plus élevé en moyenne) que ceux sans certification PMP. Je connais deux personnes qui ont dit avoir obtenu leur emploi grâce au PMP.

Dans mon cas, je voulais rencontrer des gens au-delà de mon domaine de profession, afin de pouvoir apprendre quelque chose de nouveau. De plus, comme le PM peut être pertinent pour tout projet, y compris le parcours de vie (que je considère comme un grand projet), j’étais prêt à me préparer pour tout projet futur et / ou entrepreneuriat.

After deciding to get a certificate, how did I choose PMP over Prince2 mentioned above? I just happened to know someone who recommended PMP and I just had a small training a few years ago which served as one of pre-requisite (mentioned below).

Après avoir décidé d’obtenir un certificat, comment ai-je choisi PMP plutôt que Prince2 mentionné ci-dessus? Par chance, je connaissais quelqu’un qui a recommandé le PMP et j’avais pris une petite formation de PMI il y a quelques années qui a servi de pré-requis (mentionné ci-dessous).

3 étapes pour prendre PMP

Contrairement à de nombreux autres tests de certificat pour lesquels vous devez simplement payer, pour le PMP vous devez remplir les conditions suivantes (l’une ou l’autre)

Étape 1: Prérequis

  1. Diplôme d’études secondaires
  2. 7 500 heures à diriger et diriger des projets
  3. 35 heures de formation en gestion de projet ou certification CAPM

— Ou —

  1. Diplôme de quatre ans
  2. 4 500 heures à diriger et diriger des projets
  3. 35 heures de formation en gestion de projet ou certification CAPM

Vous voyez donc que c’est un processus assez complexe. Dans mon cas,
1. J’ai montré mon diplôme;
2. a prouvé 3 ans d’expérience approfondie en matière de PM, et
3. Heureusement, je n’ai pas eu à suivre de cours rémunéré pour gagner 35 heures, car j’avais déjà un cours de PM à mon école secondaire et une formation de 2 jours offerte par PMI Mongolie.
Une fois que vous avez rempli le prérequis, vous devez payer, ce qui n’est pas non plus une tâche facile.

Étape 2: payer le prix

 PMI Membre
(tarifa annuelle 129 USD)
Non-membre
Première fois 405 USD 555  USD
Deuxième fois 275 USD 375 USD
Troisième fois 275 USD 375 USD

So you can see how expensive this is, right? Even if you become a member (which is recommended if you want to join the community),

Vous voyez que c’est vraiment cher, même si vous devenez membre (ce qui est recommandé si vous souhaitez rejoindre la communauté).

étape 3: choisissez le lieu et la date de l’examen

Contrairement aux autres examens pour lesquels vous payez, décidez du centre de test et de la date en même temps, PMP est assez différent en ce que vous payez d’abord des frais élevés, puis choisissez le lieu et la date par la suite (dans un délai d’un an). Donc, une fois que vous avez décidé de passer l’examen, vous pouvez payer pour la motivation et commencer à vous préparer.

Savoir quand vous êtes prêt à prendre est très important. Et trouver un centre de test est difficile selon l’endroit où vous vivez (par exemple, quelqu’un comme moi qui vivait en Mauritanie sans centre). Vous pouvez rechercher le centre de test disponible ici. Vous pouvez choisir la langue de l’examen, et comme je souhaite rester à l’étranger, j’ai choisi l’anglais et commencé à préparer avec du matériel anglais uniquement (j’ai examiné les terminologies japonaises plus tard, mais il était trop difficile d’oublier que c’était ma langue maternelle, donc choisir l’anglais était la bonne décision pour mon cas).

Comment j’ai réussi le PMP

Comment obtenir un certificat PMP après toutes ces étapes? En un mot, PRATIQUE.

1er essai

I failed once, and it was tough especially as I went to Paris to take the exam. In short, I underestimated a 4-hour long exam and didn’t learn specifics of PMPism. Below are my actions/tools and lessons learned.

J’ai échoué une fois, et c’était difficile surtout que je suis allé à Paris pour passer l’examen. En bref, j’ai sous-estimé un examen de 4 heures et je n’ai pas appris les spécificités du PMPism. Voici mes actions / outils et leçons apprises.

  • Hypothèse de l’expérience personnelle de PM: J’ai déjà eu une expérience de PM et j’ai écrit sur certains apprentissages du passé (10 choses nécessaires au chef de projet), mais PMP a des choses spécifiques que vous devez apprendre, et j’ai échoué en partie parce que je n’ai pas appris ce qu’ils appellent PMPisme bien (domaine spécifique du processus et des connaissances, qui peut être réellement utile).
  • PMBOK (6e édition): J’ai lu le manuel du guide (PIMBOK) avec plus de 600 pages. Pour moi, ce n’était pas un livre très sympathique, et ça ressemblait à un dictionnaire, donc c’était bien de comprendre ce qu’est le PMP, mais je n’ai pas beaucoup digéré.
  • Rita Mulcahy PMP prep book (9th edition): C’était plus narratif sur PMP, donc c’était très utile à comprendre.
  • Test gratuit: j’allais passer sans trop dépenser, alors je viens de faire un test gratuit. Mon apprentissage / erreur de cette expérience ne consistait pas à passer un test de simulation de 4 heures (qui est généralement payé)
  • Votre propre note: j’ai écrit / dessiné tout ce que je pensais important.
  • Comment je décide quand passer l’examen: Comme je vivais en Mauritanie où il n’y avait pas de centre de test, j’ai choisi le pays le plus proche (où je voudrais faire du tourisme, Paris!), Donc l’équilibre avec mon horaire de travail était important. Je me suis préparé tous les jours pendant 2 mois après mon travail, et une fois que j’ai obtenu plus de 60 à 70% du score au test sans simulation, je l’ai essayé.
  • Examen réel: Chance de temps et de pratique, période. J’ai également écrit ma feuille de triche trop longtemps après le début de l’examen. La partie délicate était que je ne pensais pas que c’était très difficile, mais mon score était horrible, alors j’ai même prétendu revoir le score (le défaut de PMP est que vous ne pouvez pas connaître le détail de votre score ni savoir le score minimum pour réussir). Vous obtenez le résultat immédiatement après votre examen, donc j’étais à terre mais j’ai dû continuer pour mes visites (ce qui a en fait aidé à se calmer).

2ème essai

Voici mes outils et leçons apprises pour le 2ème essai:

  • Finding the motivation and timing: I failed in June, and I was not motivated enough to decide to take again until October (I moved to Kenya in September where there are testing centers and wanted to improve the status quo, so it was a big factor to resume my practice).
  • Mock test simulation: The best take away from the first attempt was need to do mock tests much as possible. After several reviews, I bought PM Prep Cast. To be honest, I didn’t like this course as it was quite difficult, but in the end, it was good practice as the real exam felt much easier than this.
  • Rita Mulcahy PMP prep book (9th edition): I reviewed this again, as it is good to grasp the big picture.
  • Your own note: I didn’t go through PIMBOK this time. Instead, I reviewed my old note.
  • How I decide when to take the exam: I used the above-mentioned full mock test 6 times which means over 30 hours (24 hours + review). My score was around 70% (borderline of passing and failing). My parents were coming to Kenya for 2 weeks, so before that, although I wasn’t fully confident, I tried to give it a try as you cannot keep studying this
  • Actual exam: Unlike the first time, I didn’t take much time for my cheatsheet (just wrote down the math formula). And each question was much shorter than the mock test and somewhat easier. I had some more extra time to review. The actual test asked many things about how you solve problems on the 10 Knowledge areas.
  • Trouver la motivation et le timing: j’ai échoué en juin et je n’étais pas suffisamment motivé pour décider de reprendre jusqu’en octobre (j’ai déménagé au Kenya en septembre où il y a des centres de test et je voulais améliorer le statu quo, donc c’était un facteur important pour reprendre ma pratique).
  • Simulation de test simulé: La meilleure solution à retenir lors de la première tentative était de faire autant de tests simulés que possible. Après plusieurs critiques, j’ai acheté PM Prep Cast. Pour être honnête, je n’ai pas aimé ce cours car c’était assez difficile, mais en fin de compte, c’était une bonne pratique car le véritable examen était beaucoup plus facile que cela.
  • Livre de préparation Rita Mulcahy PMP (9e édition): J’ai revu cela, car il est bon de saisir la situation dans son ensemble.
  • Votre propre remarque: je ne suis pas passé par PIMBOK cette fois. Au lieu de cela, j’ai revu mon ancienne note.
  • Comment je décide quand passer l’examen: J’ai utilisé le test de simulation complet susmentionné 6 fois, ce qui signifie plus de 30 heures (24 heures + examen). Mon score était d’environ 70% (limite de réussite et d’échec). Mes parents venaient au Kenya pour 2 semaines, donc avant cela, même si je n’étais pas pleinement confiant, j’ai essayé de l’essayer car vous ne pouvez pas continuer à étudier cela.
  • Examen réel: contrairement à la première fois, je n’ai pas pris beaucoup de temps pour ma feuille de triche (je viens d’écrire la formule mathématique). Et chaque question était beaucoup plus courte que le test simulé et un peu plus facile. J’ai eu un peu plus de temps pour passer en revue. Le test réel a demandé beaucoup de choses sur la façon dont vous résolvez les problèmes dans les 10 domaines de connaissances.

Bien que je me sois senti à l’aise pendant le test (4 heures se sont écoulées rapidement), je n’étais pas très sûr jusqu’à ce que je voie le mot:

Congratulation! (Félicitations!)

Cela en valait la peine dans l’ensemble, et maintenant je dois utiliser ce certificat pour en apprendre davantage des autres. Je suis presque sûr que j’oublierai de nombreuses petites théories / connaissances, mais je les utiliserai comme un tremplin/billet pour rencontrer de nouvelles personnes dans différents domaines, échanger des idées et apprendre d’eux.

L’apprentissage de cette histoire 

Bien que le processus et le coût de préparation du PMP (certificat de gestion de projet) n’aient pas été faciles, j’ai pu le faire grâce à l’échec, aux leçons apprises et aux efforts, et maintenant il est temps de l’utiliser réellement (le certificat sans utilisation n’est qu’un papier).

Merci d’avoir lu cet article. Si vous l’aimez, n’oubliez pas de souscrire. Si vous avez des commentaires ou des questions, n’hésitez pas à écrire. Bon apprentissage!

—————————-

3 thoughts on “Un long chemin pour réussir PMPーProject Management Professional

  1. Ken

    はじめまして!
    とても参考になりましたのでコメントさせて頂きました。

    今年中にpmpを受ける予定の鉄道業界で働いているものです。
    3月にこの目標を立ててから、英語での研修、とテキスト(私もRita Mulcahy PMP prep bookを読んでいます。あと残り3割くらい!)に挫折しかけていましたが、このブログを読んで自分が今後やるべきことがクリアになってやる気を取り戻しました!
    特に学習方法(本番のシミレーション練習など)はとても参考になりました。

    少し質問させて頂いてもよろしいでしょうか?テキストはRita bookのみ使用していましたか?私はPMBOK(会社で支給された日本語版)を持っていますが、図表以外殆ど全く読んでいなく、使用しているのはRita bookのみです。このままテキストとしてはrita bookのみに集中して問題ないかどうか悩んでいます。
    なにかアドバイス頂けたら嬉しいです。

    ここまで読んでいただいてありがとうございます!

    Reply
    1. MD Post author

      Kenさん、
      コメントありがとうございます。ご参考になったようでなによりです。私はPMBOKを一度読み終え、Ritaを読みながら自分のノートを作り、simulationを解くというサイクルを行ったり来たりしました。ただ、支給されたのが日本語版というのは個人的にはどうかなと(ただでさえ4時間で脳を酷使するので、一つの言語に絞った方が脳が混乱しないかと)。たしか、メンバーになればPMBOKのebookが英語でもダウンロードできたと思います。ご武運を!

      Reply
  2. Ken

    返信ありがとうございます。アドバイス頂けて嬉しいです!なるほど。まだメンバーではないのでチェックしてみます。

    他の記事も見させてもらい、楽しませてもらいました!自分も頑張らないとと刺激になりました。

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.