Kenya 1 ー 7 apprentissages d’autre tournant de la vie en Afrique

English, Español, Français, 日本語

La vie est pleine de nouvelles rencontres et de nouveaux départs, que ce soit avec des personnes, des objets, des emplois ou des lieux de vie.

La raison pour laquelle j’ai dit 《au revoir》 à la Mauritanie (Nouakchott) était de dire 《Enchanté》à la nouvelle destination, Kenya (Nairobi). C’est un grand pas, tant mentalement (changement de travail) que physiquement (d’ouest à est de ce grand continent africain).

Depuis lors, plus d’un mois s’est écoulé et j’ai déjà appris d’importantes leçons de vie que j’aimerais partager, en espérant qu’elles pourront être informatives et applicables à d’autres situations.

7 apprentissages d’un autre tournant en Afrique

Connexion humaine

Bien que ce soit un nouveau tournant, ce n’est pas la première fois que nous nous rendons à Nairobi. En mai cette année, je suis venu ici en tant que touriste et je me suis connecté avec certaines personnes. Sans ce voyage, je n’aurais pas déménagé ici. On ne sait jamais ce qui va se passer et la connexion humaine est très importante pour créer une nouvelle voie (et tout simplement, on ne peut pas vivre seul).

De plus, grâce à nos amis qui nous ont laissé rester dans leur maison et à quelques collègues qui m’ont permis de me focaliser sur le recherche de la maison, le règlement s’est très bien déroulé.

En ce qui concerne les habitants locales, ils semblent être très gentils et ouverts (quelques-uns étaient trop ouverts pour perdre l’aspect privée, alors soyez prudent).

Nouvel environment (avantages et inconvénients)

Les points ci-dessous sont les avantages ◯ et les inconvénients ⚫️ qui montrent  l’aspect important de la vie (puisqu’il est difficile de les réaliser quand on est au même endroit).

Avantages

  • Vert: Nairobi a beaucoup de verdure et de forêts, ce qui représente à ce jour le changement le plus important par rapport à la Mauritanie, où la majorité des terres sont constituées de sable et de desserts.
  • Température: Nairobi est très confortable (20-25 degrés) contre 30-45 degrés en Mauritanie.
  • Animal: C’est l’un des paradis animalier et il fait bon dormir et se réveiller avec les chants des insectes et des oiseaux, respectivement.
  • Restaurants: Il y a tellement d’options pour manger à l’extérieur (je n’ai pas réussi à cocher toutes les listes 《à aller》).
  • Divertissement: Je n’exige pas beaucoup de choses, mais le fait qu’il y ait des cinémas et qu’on peut boire à l’extérieur est un grand changement.
  • Marché: De nombreux choix d’ingrédient sont disponibles pour que je reprenne la cuisine sérieusement pour mon futur projet alimentaire
  • Uber et Bolt pour le transport: les taxis via l’application sont disponibles partout, donc je n’aurais peut-être pas besoin d’acheter une voiture

Inconvénients

  • Embouteillage: la circulation automobile à Nairobi est l’une des pires que j’ai jamais vues.
  • Sécurité: un autre gros point faible est la sécurité, car il y a eu de nombreux incidents (attaques terroristes, par exemple).

Le canal de communication change de mentalité

Alors que j’utilisais principalement le français en Mauritanie, la plupart des Kenyans parlent anglais, ce qui change mon état d’esprit, car l’environnement dans lequel vous avez appris et utilisé la langue définit votre personnalité. Par exemple, j’ai appris l’espagnol avec des Mexicains enjoué donc mon esprit est plus libéral lorsque je l’utilise, alors que je me sens plutôt sérieuse quand je parle anglais, comme je l’ai appris à l’école et au travail.

Priorité pour trouver une maison

Sans aucun doute, la priorité absolue était de trouver un logement avant tout (souvenez-vous du théorie de Maslow). Comme il y a tellement de choix de maisons, nous avons dû réduire notre recherche en fonction de nos critères de priorité, qui sont les suivants:

  • Lieu (la distance à pied pour aller au travail était ma préférence en raison de l’embouteillage mentionné ci-dessus)
  • Meublé et tout compris (pour éviter les tracas d’acheter et de vendre, de payer la facture en tant que minimalistes)
  • Environnement (haute sécurité, marché voisin, moins de bruit pour dormir)
  • Contenu de la maison (bonne cuisine, vert, soleil, animal)
  • Sports (nous faisons des exercices vidéo tous les matins, il est donc très important de pouvoir sauter et sauter)
  • Prix (c’est la condition la plus importante en général, mais comme le système de subvention de mon travail est un peu étrange (plus tu pays, plus tu gagnes la subvention) donc cela ne fait pas beaucoup de différence.

Routine

Pendant le processus d’installation, il était si facile de perdre la trace de 3E (3E en anglais : Eat, Exercise and Energize wellーmanger, faire de l’exercice et se dynamiser bien), ce qui perturbait mon métabolisme et ma santé physique / mentale. Il est donc important de vous efforcer de garder la routine quotidienne même pendant la période de transition autant que possible.

Rencontrer de nouvelles personnes

Bien qu’il soit crucial de garder votre routine tel que le mentionné ci-dessous, il est également important de vous forcer à rencontrer de nouvelles personnes. Par exemple, Internations (communauté mondiale de Meet-up) est très grand à Nairobi et vous rencontrez de nouvelles personnes chaque fois d’événement qui peut avoir lieu chaque semaine (par exemple en Mauritanie, c’était très petit pour que tout le monde se connaisse). Il est donc important d’équilibrer l’expansion et de réduire le réseau (l’étape initiale sera l’extension).

Appréciation (apprentissage de la Mauritanie)

Comme mentionné précédemment dans l’entrée de 20 choses que j’ai appris de la Mauritanie, le meilleur apprentissage était d’apprécier des choses simples, ce que nous aimerions conserver, quel que soit le nouvel environnement qui s’y prête (pour le faire, on se nourrit tous les matins). Il est très facile de s’habituer à la vie et de la prendre pour acquise (par exemple, l’autre jours j’ai rencontré de nouveaux arrivants de New York, de Paris et d’autres grandes villes qui ne pensaient pas que Nairobi était aussi bien). Comme l’a dit Steve Jobs, nous devons continuer à sortir de notre propre zone de confort et continuer à apprendre.

Stay hungry, stay foolish (Steve Jobs, 2005 Stanford ceremony)

L’apprentissage de cette histoire 

De nouveau tournant à Nairobi, j’ai appris la connexion humaine, les priorités de la vie et l’importance de garder nos routines et l’appréciation et d’apprendre même dans un environnement confortable.

Merci d’avoir lu cet article. Si vous l’aimez, n’oubliez pas de souscrire. Si vous avez des commentaires ou des questions, n’hésitez pas à écrire. Bon apprentissage!

—————————-

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.