Un thème comuun entre les 4 filmesーl’état que tu dois être

Les quatre films que j’ai regardés récemment m’ont ému aux larmes.

Ils sont sur (1) taureau non-combat à Madrid (2) grand mec noir qui a trouvé sa maison confortable dans un autre côté de la ville (3) un ours que parle à London (4) spectacles d’humains uniques à New York. Même si ils sont totalement différents, ils ont un thème commun qui nous enseigne une leçon importente: “Ce qui on doit être est quelque chose que on peut changer avec la motivation et des efforts”.

Ferdinand

C’est l’histoire d’un taureau qui est né et a grandi dans un ferme du taureau de combat en Espagne où il y a une spectacle traditionnel de matador. En revanche, Ferdinand, le taureau principal, ne veut pas être un teareau de combat et il essaie d’explorer un chemin différent. Par contre….

The Blind side

Cet film s’agit du deux côtés de vie: la vie d’élite dominante blanche et l’autre côté de la zone de projet dominé par les gens noires, qui montre ce qu’on (ne) doit (pas) faire, dépendent de quel côté on appartient. Cet homme géant noire avec des antécédents familiaux compliqués finalement trouve son spot adéquate (football American) dans l’autre côté de la ville, grâce à une opportunité chanceuse, des partisans et des efforts.

En plus, par coïncidence, cet garçon a une personnalité calme de ne pas convenir pour frapper les gens, et s’appelé “Ferdinand boy” lié au taureau non-combat mentionné ci-dessus!

Paddington 2

J’ai aussi aimé le film précédente, mais je préfère le nouveau car c’est très touchant. Il s’agit d’un ours qui parle et a été levé pour être gentil, et est arrivé à Londres, finissant par rester  avec une gentille famille.

Ce film nous apprend qu’être gentil est parfois considéré comme négatif ou faible, mais que la vraie générosité rapprochera les gens.

The greatest showman

Ceci est un film musical sur un homme qui rêvait sur spectacles qui attraire le public à travers des gens avec une sorte de capacités et apparences uniques, pour commencer un cirque. Les chansons sont très bonnes et touchant aussi.

En géneral, le public a tendance à discriminer les gens différents qui sont alors forcées de cacher l’unicité, mais si on embrase une perspective différente et fournit des opportunités, cela peut faire la lumière pour leur donner de la dignité et attirer les autres.

Finalement, les films ne sont pas simplement divertissants mais ils aussi peuvent nous apprendre des leçons très importantes. En fat, le message devient plus fort si la façon de l’envoyer est plus percutante à travers de médias comme les films.

L’apprentissage de cette-fois ci 

Nous avons parfois une image biaisée de ce que il faut être/faire, mais à la fin, ce qui attire les gens, c’est l’unicité, la créativité et la passion, donc tant qu’on a du objectif fort et la motivation, on peut changer cette image.


 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *