Organisateur (2) ー Comment minimaliser bagage du voyage

English, Español, Français, 日本語

Le monde est devenu de plus en plus petit et les voyage sont plus accessibles que jamais (par exemple, il y a 100 ans (1914) voyager entre London et New York a prenait 5 à 10 jours, alors que de nos jours cela ne prend que 8 heures (carte comparative intéressante)).

En d’autres termes, de nombreuses personnes doivent réfléchir à ce qu’il faut apporter lors de leur voyage. Même si beaucoup de choses peuvent rester à la maison (c’est pourquoi les gens ont tendance à devenir matérialistes), quant à voyage, nous devons prendre une décision concernant les bagages et les limiter, ce qui est assez difficile, surtout si vous voyagez au lieu où vous n’êtes jamais allé.

Selon mon expérience en tant que routard qui a parcouru dans plus de 50 pays, j’ai appris tant de choses y compris ce qu’il faut (ne fait pas) apporter

Dans ce contexte, comme l’une des manières d’organiser la vie, dans cette entrée, je voudrais partager quelques conseils sur la façon de décider quoi prendre lors d’un voyage.

Pourquoi on voyage

Avant tout, voyons pourquoi nous voyageons. Bien qu’il existe de nombreuses raisons différentes, Je pense que en gros il y a 3 types de voyages: obligation, choix et entre les deux.

(1) 100% Obligation 

Parfois, il n’y pas d’autre moyen que de voyager. Dans l’histoire ancienne de l’humanité, par exemple, les êtres humains devaient chasser et échapper à leurs prédateurs. Ils devaient donc voyager pour survivre. Il y a aussi le cas de réfugié ou personne déplacée à l’intérieur qui ont dû quitter ses domiciles pour des raisons incontrôlables.

(*Pour mon travail, j’ai eu l’occasion de rencontrer avec des réfugiés. Malgré le fait regrettable que la situation des réfugiés prolongées au niveau mondial dure en moyenne 26 ans (UNHCR, 2015), et que la vie dans le camp de réfugiés est assez dure, les gens que j’ai rencontré n’abandonnaient pas l’espoir d’une vie meilleure et n’exploitaient pas leur potentiel.)

(2) Mélange de Obligation et choix 

Pour une mission professionnelle, il faut parfois voyager. En revanche, par rapport à la situation décrite ci-dessus, il existe un certain espace pour refuser de voyager. Ainsi, même de nos jours, Il y a encore beaucoup de nomades qui voyagent tout au long de leur vie (*Heureusement j’ai eu la chance de connaître des nomades en Mongolie et en Mauritanie). Même si certaines personnes que j’ai rencontrées préféraient ce style de vie, elles ont décidé de déménager dans les villes en raison de la perte de leurs animaux et de recherche d’un travail).

(3) 100% choix 

D’autre côté, il y a de plus en plus de personnes qui choisissent de voyager, que ce soit pour se divertir, apprendre, travailler ou étudier.

Dans cette entrée, Je vais aborder la façon d’organiser les choses à apporter dans un voyage, ce qui s’applique aux cas (2) et (3) puisque il n’y a pas d’espace pour le cas (1) d’organiser les items.

Pourquoi organiser et limiter les bagages

Le principal avantage d’organisation de vos bagages est d’avoir une meilleur agilité. Contrairement à la vie quotidienne dans laquelle vous pouvez laisser vos affaires à la maison, le voyageur doit prendre ses bagages tout le temps. Imaginez que si vous ajoutez 2 kg de matériel, c’est comme si vous aviez pris 2 kg de poids, et dans le même esprit, si vous vous débarrassez de 2 kg de bagages, vous perdez le même poids pendant le voyage.

En plus de l’agilité, il peut avoir du problème d’accusés. Par exemple, il est parfois interdit de mettre votre valise dans un mini-bus partagé (par exemple, Amérique latine). Il y a de risque de voler si vous le devez placer ailleurs. De plus, si vous voyagez en avion, vous devez limiter vos bagages (ex. 23 kg de valise pour check-in d’avion).

Décider la destination et l’objectif du voyage

C’est la première étape de l’organiser. Si c’est pour une mission professionnelle et que et vous avez besoin d’un ordinateur, vous devez l’apporter avec un chargeur (et si votre destination est un autre pays où s’utilise une forme de prise différente, vous avez besoin d’un convertisseur), ce qui ajoute beaucoup de poids.

Par contre, si vous partez en vacances, vous n’avez pas besoin de les amener (en fait, l’objectif peut être s’éloigner du travail, donc il veut mieux garder tout ce qui a trait au travail à distance!). Ci l’objectif est assez spécifique (ex. faire la plongée), vous devez savoir ce dont vous aurez besoin.

Bien sûr, vous n’avez parfois aucun objectif spécifique. Dans ce cas, essayez de réduire le plus de choses possible (par exemple, lorsque j’ai voyagé dans 7 pays européens en 2 semaines, je voulais juste en savoir un peu plus sur Europa, et il n’était pas nécessaire porter quelque chose de spécial).

Moyen de voyage

Une fois que l’objectif du voyage est clarifié, vous pouvez voir comme y arriver. Il faut s’ajuster les choses à apporter en fonction de moyen de voyage (transport).

Par exemple, si vous ne voyagez que en voiture, il sera relativement facile d’apporter les objets puisqu’il y a plus d’espace. Pour le voyage en avion, cependant, je recommanderai de ne prendre qu’un sac à dos sans valise. Bien que vous puissiez laisser vos bagages lors de check-in, ce n’est pas un bon choix, sauf si vous devez amener liquide ou si vous pouvez le laisser dans en endroit stable (locker, hôtel, etc.). Le fait de devoir porter une valise pendant toute la trajectoire du voyage est un cauchemar.

Donc le point principale est d’essayer de limiter vos bagages à un seul sac à dos. Plus vous restez longtemps dans la destination. plus il devient difficile de le faire, mais c’est toujours possible.

Analyser la destination

Ensuite, vous devez bien analyser la destination par rapport à votre objectif. Par exemple, vous devez connaître le temps et la température de la destination pendant le voyage (pour savoir quel vêtement à amener). Si l’objectif est de faire quelque chose de spécifique (encore une fois, comme le cas de plongé), il faut clarifier si on peut louer le matériel sur place ou non (en générale, oui). Si vous restez dans un hôtel, il n’est pas nécessaire d’amener serviette, et il y aura aussi la possibilité de laver des sous-vêtements à l’hôtel. Si la condition d’hygiène et d’assainissement de la destination ne sont pas favorables, il pourrait être utile de porter des médicaments.

Considérant tout la dessus, vous devez également décider du montant adéquat d’argent que vous devez apporter.

Analyser vous-même

C’est l’étape assez important, puisqu’il n’y a pas d’approche universelle pour tous. Vous devez  savoir ce que vous aimez / devez faire. Par exemple, j’ai mal a dos chronique, donc je dois emporter un oreiller pneumatique (qui devient plus petit lorsque je n’en ai pas besoin) tout le temps. J’adore aussi prendre des photos, donc si la destination comprends quelques choses intéressants (ce qui est généralement le critère de mon voyage), je porte mon appareil photo (si non, mon téléphone portable est suffisant).

Quelques références pour l’analyse:
Que faire en Marocーvoyage expressーvisiter aux 5 villes principales en 4.5 jours
L’apprentissage du voyage personalーChine et Thaïlande

Organiser et limiter des bagages

Après avoir décidé de l’objectif, analysé votre destination et de vous-même, vous devez choisir les choses vraiment essentielle à porter.

En générale, pour mon cas du voyage (1-2 semaines), j’apporte les choses suivants par catégorie :

  1. Passeport (si la destination est autre pays) et l’argent (montant adéquat analysé) dans une petite portefeuille
  2. Vêtements VRAIMENT essentielle dans un emballage sous vide (pour 4-5 jours quelle que soit la durée du voyage entier, considérant qu’on peut laver dans la destination)
  3. Un kit de voyage (masque pour les yeux, bouchon d’oreille, oreiller pneumatique, une petite brosse à dents, et quelque médecine essentielle)
  4. Un chargeur de batterie et téléphone (et il faut télécharger la carte de la destination sur map.me et l’information de la destination)
  5. Apparaît photo (en fonction de la destination)

C’est tout, et je n’apporte qu’un sac a dos normal (25L) et laisse toujours un espace supplémentaire pour mettre des choses, comme le montre la troisième personne de l’image de couverture.

Trouvez-vous cela difficile?

Bien sur, quand j’ai commencé à voyager seul (18 ans, quand j’était matérialiste), je n’avais aucune idée de quoi emporter. J’ai donc suivi la liste du guide japonais (qui suggérait trop de choses pour la sécurité selon la norme japonais). Franchement, c’était très lourd et difficile de bouger, ce qui m’a démotiver parfois pour marcher et connaître différentes endroits (ce qui était l’objectif principale du voyage!).

Si vous pouvez mettre autre choses, l’important est de commencer par l’essentiel, et de laisser quelque espace pour des souvenirs. (Savoir quel type de souvenir que vous voulez acheter est le point important aussi). Pour mon cas, généralement tout ce que j’achète est un aimant de chaque pays que je visite.

Plus votre sac à dos est léger, plus il est facile de la déplacer. L’agilité rend votre voyage plus intéressant (au moins dans mon cas).

La meilleur manière d’apprendre à ordonner vos affaires est de voyager autant que possible et d’analyser ce dont vous avez besoin en fonction des voyages précédents. Même si j’ai réussi à comprendre les éléments essentiels, je suis toujours inquiet de ne pas porter d’autres objets. C’est donc une bonne pratique de laisser aller les choses, ce qui dure toute la vie.

Attention et valeur ajouté

Faites attentions: il y a certain personnes qui sont minimalistes juste pour leur voyage, alors qu’ils sont matérialistes quand ils ne voyagent pas (chez eux). Donc, quelques recommandations dans cette entrée sont un moyen d’organiser les choses dans certains cas particuliers (voyages).

Dans l’entrée précédent  (5 conditions de devenir un matérialiste), j’ai mentionnée qu’il y a au moins 5 conditions que nous rendent matérialistes, dont l’environnement dans lequel on grandit. Cela veut dire dans la même veine, qu’on peut essayer de devenir à minimaliste en termes de voyage, avec des pratiques.

Et en tant que valeur ajoutée, organiser des activités peut être utile non seulement pour l’agilité, mais également pour la qualité du voyage avec orientation et focus, selon la même règle: vous devez analyser les ressources (temps, argent, etc.), l’opportunité (ce qui est disponible dans la destination), et votre besoin.

L’apprentissage de cette fois-ci 

Pour organiser et limiter les bagage du voyage, il faut clarifier l’objectif, analyser la destination et soi-même, puis apprendre avec la pratique de savoir quelles sont des choses essentiels, ce qui nous donne l’agilité et même la concentration pendant voyage.

Merci d’avoir lu cet blog. Si vous l’aimez, n’oubliez pas de souscrire. Si vous avez quelque commentaire ou question, n’hésitez pas à écrire. Bon apprentissage!

—————————-

One thought on “Organisateur (2) ー Comment minimaliser bagage du voyage

  1. Kanika Bakshi

    You are helping people save money they spend on extra luggage they carry great tips shared by you really appreciate the time and pain you took to write such a wonderful article would really help me to minimise my luggage as I am the one who almost pays extra for the luggage.

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.